A
A

30 000 $ : BlackRock relance le Bull Run

ven 23 Juin 2023 ▪ 6 min de lecture ▪ par Nicolas T.
Regulation Crypto

BlackRock réveille le Bull Run. Le Bitcoin s’apprécie de 80 % depuis le début de l’année et l’année qui arrive s’annonce sous très bons auspices.

Larry FInk BlackROck

BlackRock adoube le Bitcoin

Cela fait des années que des fonds d’investissement cherchent à lancer un ETF Bitcoin. Sans succès jusqu’à présent. La SEC s’y refuse sans vraiment donner d’explication.

Blackrock a fait une demande similaire en début de semaine. Il ne s’agit pas d’un ETF à proprement parler, mais d’un « Bitcoin Trust » qui offre pratiquement le même service.

Plusieurs fonds se sont depuis précipités pour renouveler leur demande. En effet, le premier ETF se taille toujours la part du lion. Les autres prétendants sont :

-Fidelity
-Invesco
-WisdomTree
-Bitwise
-Valkirie

Avant toute chose, notons que BlackRock est sous le feu des projecteurs cette semaine depuis les révélations chocs des journalistes de Veritas. Petite diversion ?

« Le recruteur de BlackRock affirme que les politiciens sont faciles à acheter et que la guerre est bonne pour les affaires. »

Le timing est également intéressant du fait que la SEC est désormais sous pression en raison de son procès contre Binance et Coinbase. Ces derniers ne sont pas sans soutiens du côté du congrès US qui est bizarrement très sensible à la cause des shitcoins.

Le plus grand fonds d’investissement au monde aurait-il dans l’idée de donner un coup de pouce politique à la SEC en échange de la primeur de l’ETF Bitcoin ?

Quoi qu’il en soit, l’arrivée de BlackRock confirme l’intérêt croissant des institutionnels. Et tout comme la cotation de l’exchange Coinbase au NASDAQ, ce nouvel adoubement confirmerait un peu plus que le Bitcoin ne sera jamais « interdit ».

Il faut néanmoins espérer que Fidelity l’emporte. Fidelity jouit d’une réputation beaucoup moins sulfureuse et souhaite depuis longtemps introduire dans ses fonds d’épargne retraite (401k). Son fameux papier « Bitcoin First » a reçu un accueil très favorable.

Faut-il se méfier de BlackRock ?

Nous pouvons en effet lire sur le site de la SEC qu’en cas de hard fork, BlackRock se réserve le droit de choisir lequel des deux réseaux Bitcoin est légitime, même si cela devait négativement impacter la valeur de l’ETF :

« Dans le cas d’un hard fork du réseau Bitcoin, BlacRock se réserve le droit de déterminer en toute bonne foi quel réseau […] est généralement accepté comme le réseau Bitcoin […]. BlackRock fondera sa décision sur tous les facteurs qu’il jugera pertinents, y compris sur ses convictions concernant les attentes des principaux développeurs de Bitcoin, des utilisateurs, des services, des entreprises, des mineurs et d’autres groupes, ainsi que sur l’acceptation réelle et continue du réseau Bitcoin, sa puissance minière et l’engagement de la communauté à son égard, ou sur tout autre facteur qu’il jugera pertinent. Il n’y a aucune garantie que BlackRock choisira le fork qui aura finalement le plus de valeur, ce qui peut avoir un effet négatif sur la valeur des parts dans l’ETF. »

Ces précisions ont déclenché les quolibets et d’excellentes parodies sur Twitter :

« Larry Fink fait pression sur le secrétaire au Trésor américain pour qu’il soutienne la fork Bitcoin de BlackRock, vers 2026. » (Source : Mr Robot)

Savoir qui héritera du logo original sur les exchanges est important. Mais à la fin des fins, « money talks », comme disent les anglosaxons.

Le juge de paix sera la valeur des deux bitcoins issus du fork. Aujourd’hui, la capitalisation de marché du Bitcoin Cash (BCH) ne représente que 1/55 de celle du Bitcoin. Mais l’histoire aurait pu être différente si BlackRock avait pesé de tout son poids en 2017…

Qui nous dit que BlackRock ne financera pas en sous-mains un hard fork assassin qu’il s’empressera de supporter le jour J grâce à sa puissance financière ?…

Nouveau record en ligne de mire ?

L’appétit des grands fonds d’investissement pour le Bitcoin est évident. Encore aujourd’hui, c’est l’ancien CEO de la Barclays qui déclare : « J’adore voir de grandes sociétés s’impliquer [dans le bitcoin] ». Plus tôt, c’était la banque Santander qui tressait des lauriers au Ligthning Network.

En somme, la possibilité d’acquérir du bitcoin pour une bouchée de pain pourrait bientôt prendre fin…

Deux autres facteurs plaident pour un Bull Run. Le premier est l’offensive de la SEC contre Binance, Coinbase et les milliers de shitcoins qu’ils refourguent sans vergogne.

L’avenir est sombre pour les pastiches. Les casinos ferment et les shitcoins sont petit à petit délistés. Ce fut récemment le cas chez Binance France pour DCR, DASH, ZEC, ZEN, PIVX, NAV, SCRT, XVG, FIRO, BEAM, WMR, MOB et XMR (Monero).

Plus récemment, la SEC s’est attaquée à SOL, ADA, MATIC, SAND, CHZ, FLOW, ICP, NEAR, VGX, DASH, NEXO, BNB, BUSD, FIL, ATOM, MANA, ALGO, AXS et COTI.

La raison finit toujours par l’emporter. Chacun finira par réaliser que les « cryptos » sont en essence des ponzis mis en avant par des influenceurs parfaitement conscients de leurs arnaques.

Le président de la sec Gary Gensler condamne les « bonimenteurs, les fraudeurs, les escrocs et les ponzis » dans le secteur des CrypTos ».

Dit autrement, les exchanges ne proposeront bientôt plus que le Bitcoin. Tout ce qui reste encore dans la CrYpto finira par affluer dans le bitcoin.

Autre raison d’être optimiste : le Halving. En mai prochain, l’offre de bitcoin diminuera de moitié. Au lieu de 6.25 BTC toutes les 10 minutes, les mineurs n’obtiendront plus que 3.125 BTC.

SI l’histoire se répète, le Bitcoin se dirigera en temps et en heure vers un nouveau record avant de trouver un nouvel équilibre. Notre article pour tout savoir sur le Halving.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.