A
A

G. Gensler accuse CZ de trader contre ses clients

jeu 08 Juin 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Nicolas T.
Regulation Crypto

Gary Gensler a fait face à la presse pour expliquer les lourdes accusations portées par la SEC contre les exchanges Coinbase et Binance.

Changpeng Zhao

Security or not ?

Le CEO de Coinbase Brian Armstrong regrette probablement d’avoir incité le Congrès US à mettre la pression sur Gary Gensler. Le président de la SEC répond cette semaine de manière brutale.

Résultat, Coinbase vient d’être intimé par 10 États américains de s’expliquer. L’exchange côté au NASDAQ a 28 jours pour démontrer pourquoi il ne devrait pas être interdit de continuer ses opérations.

BinanceUS risque pour sa part de voir les fonds de tous ses clients gelés si la justice donne son feu vert. À noter que les fonds détenus sur binance.com ne sont pas concernés.

Le président de la SEC s’est rendu sur CNBC et Bloomberg pour s’expliquer :

« Ces exchanges cumulent un certain nombre de fonctions que l’on ne voit pas dans la finance traditionnelle. En effet, la bourse de New York ne gère pas en parallèle un fonds d’investissement ni ne possède ses propres market makers. Mais c’est précisément ce que fait Binance via des organisations sœurs qui inondent la plateforme de transactions. C’est ce que l’on appelle du wash trading. »

[Le wash trading consiste à faire croire aux investisseurs que les volumes d’échange d’un titre sont plus élevés qu’ils ne le sont réalité afin d’attirer le chaland. C’est illégal aux États-Unis.]

« Les clients de Binance ne savent même pas qui a la garde de leurs fonds. Sont-ils conservés ici ou à l’étranger ? Nous savons que des milliards de dollars de fonds de clients ont été transférés chez Merit Peak. Nous accusons CZ de contrôler Merit Peak ainsi que Sigma Chain, un market maker qui gonflait artificiellement les volumes. »

Pour gary Gensler, CZ « trade contre ses clients » par l’intermédiaire de ces sociétés.

« Nous n’avons pas besoin de plus de monnaies numériques »

À savoir si les cryptos ne sont qu’un gigantesque ponzi, Gary Gensler n’a pas dit non :

« La SEC se soit de rester neutre, mais il faut se poser des questions. Il y a beaucoup de débats quant à savoir si ces jetons ont vraiment une quelconque utilité. Nous n’avons pas besoin de plus de monnaie numérique. Nous avons déjà une monnaie numérique, c’est le dollar américain, l’euro, le yen. Ils sont tous numériques à l’heure actuelle. »

« Sur ces exchanges, il y a souvent des centaines de jetons. Coinbase propose environ 250 tokens. Voire 16 000 tokens via son wallet. Même chose pour Binance. Tout ce que nous avons à montrer, c’est que l’un de ces tokens est une security qui aurait dû être correctement enregistrée auprès de la SEC. Nous avons déjà mis en avant une douzaine d’exemples pour chacun des exchanges Binance et Coinbase. »

[SOL, ADA, MATIC, SAND, CHZ, FLOW, ICP, NEAR, VGX, DASH, NEXO, BNB, BUSD, FIL, ATOM, MANA, ALGO, AXS et COTI]

« C’est au public de décider dans quoi il veut investir, mais la loi prévoit que cela doit être basé sur un enregistrement approprié. Sans cela, le public ne peut pas savoir s’il s’agit d’une escroquerie ou d’une contrefaçon. Et nous savons que cet écosystème est rempli de colporteurs et de scammers. »

Le bitcoin est la seule cryptomonnaie que Garry Gensler admet ne pas être une security. Aux yeux de la SEC, le bitcoin est une « commodity », au même titre que l’or.

Soulignons pour finir que Binance s’est également frotté aux autorités françaises la semaine passée. L’exchange a été forcé de délister une dizaine de cryptomonnaies, dont monero.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.