A
A

Bitcoin - Le Bull Run est lancé

lun 04 Déc 2023 ▪ 5 min de lecture ▪ par Nicolas T.
S'informer Investissement

L’or et le bitcoin caracolent. L’un profite surtout des tensions géopolitiques, l’autre des anticipation vis-à-vis des ETF et du « halving ».

bitcoin

Bitcoin : 42 000 $

Le cours du bitcoin a repris les 40 000 dollars pour la première fois depuis mai 2022. Il affiche une hausse de 142 % depuis le début de l’année. Et de 160 % comparé à son dernier plus bas, il y a tout juste un an.

La relique barbare frétille également, délivrant enfin un nouveau plus haut historique. L’or engrange un modeste gain de 11 % depuis le début de l’année. Soit une performance douze fois inférieure à celle du bitcoin…

Les deux réserves de valeur montent en tandem, mais pour des raisons différentes. Le bitcoin est galvanisé par l’imminent ETF alors que l’or semble surtout réagir aux tensions géopolitiques.

Cela dit, martelons que le bitcoin est aussi une valeur refuge. De l’or, en mieux, pour deux raisons principales. Sa rareté et l’aisance de transaction :

Premièrement, la masse monétaire du bitcoin est limitée à 21 millions d’unités. A contrario, nous produisons chaque année plus d’or que l’année précédente. En avril prochain, grâce au « halving », le bitcoin sera officiellement deux fois plus rare que l’or.

Secondo, les bitcoins voyagent d’un bout à l’autre du monde quasiment gratuitement et instantanément. Sans parler du fait que l’or ne peut pas servir directement de monnaie.

Voici une vidéo divertissante d’une minute pour illustration :

L’or grimpe péniblement sur fond de tensions géopolitiques

La fin de la trêve entre Israéliens et palestiniens est l’évènement majeur qui attise la valeur refuge historique qu’est l’or.

Le conflit risque en effet de perturber la chaine d’approvisionnement mondiale, exacerbant en retour l’inflation qui reste élevée à peu près partout dans le monde. La raison étant que le Yémen mène des actions de piraterie en mer rouge.

En sachant qu’environ 12 % du commerce maritime mondial transite par cette artère vitale pour le vieux continent. Dont six millions de barils de pétrole par jour (9 % du total transporté par voie maritime).

Les attaques se sont multipliées depuis la capture en fanfare du bateau cargo israélien Galaxy. Ce weekend, un navire de guerre américain ainsi que trois navires israéliens ont été la cible de plusieurs drones yéménites.

« Il y a eu quatre attaques contre trois navires commerciaux distincts opérant dans les eaux internationales du sud de la mer Rouge », indique le communiqué du commandement central américain.

Les médias israéliens rapportent que l’un des navires attaqués par les forces de résistance Ansarallah du Yémen « risque de faire naufrage après avoir été considérablement endommagé ».

« Aujourd’hui, nous menons un combat décisif contre les États-Unis et l’ennemi sioniste. Nous le poursuivrons jusqu’à ce que les attaques contre Gaza cessent », a déclaré le porte-parole des forces armées yéménites.

Faire le tour de l’Afrique plutôt que d’emprunter le canal de Suez rallonge les trajets d’une grosse semaine. Il pourrait en résulter de nouveau de l’inflation si les compagnies d’assurance de la marine marchande décidaient que la route est devenue trop risquée.

Ce fut le cas lorsque le porte-conteneurs Ever Given s’échoua en 2021 dans le canal de Suez et que des ports chinois se mirent à l’arrêt pour cause de covid

Bitcoin ATH pour 2024

Cela fait plusieurs semaines que la SEC multiplie les prises de contact avec les fonds souhaitant lancer des ETF adossés au bitcoin.

Pour l’expert en ETF James Sayffart, ces conversations interviennent lorsque le feu vert est imminent… « Nous pensons que la probabilité que l’ETF proposé par Ark soit approuvé avant le 10 janvier 2024 est de 90 % », avait-il déclaré il y a déjà quelques semaines.

Pour lui, la SEC va probablement valider tous les ETF d’un coup entre le 05 et le 10 janvier. Le 05 janvier étant la date butoir pour l’approbation ou non de l’ETF du fonds Ark Invest de Cathie Wood.

Autre force à l’œuvre : le « halving ». En avril, la récompense distribuée aux mineurs pour chacun de leurs blocs diminuera de moitié. Plutôt que de 6.25 BTC, la quantité de BTC créée toutes les 10 minutes fondra à 3.125 BTC.

Tous les quatre ans, le protocole bitcoin divise par deux son émission monétaire. Ce qui, par le passé, s’est toujours soldé par une appréciation marquée :

Nombreux sont ceux qui voient le bitcoin franchir les 100 000 dollars en 2024. Notamment le CEO de Blockstream Adam Back, ou encore la Standard Chartered bank.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Le Bitcoin est une éruption d'énergie chiffrée incensurable se diffractant aux quatre coins d'un monde en ébullitions géopolitique et inflationniste. Je vous tiens au courant.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.