A
A

Bitcoin (BTC) sans Internet : Est-ce possible ?

lun 12 Sep 2022 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Pensez-vous que l’adoption généralisée du bitcoin dépendra de la seule légalisation de cet actif par nos gouverneurs ? N’oublions pas d’autres obstacles comme le problème d’accès à internet ou à l’électricité empêchent l’utilisation des cryptomonnaies, surtout dans les pays en développement. Ce qui a motivé certains bitcoiners à trouver d’autres moyens pour dépasser ces limites. C’est le cas justement des développeurs de Machankura.

Bitcoin (BTC) arrive chez les gens privés d’Internet !

Machankura, du bitcoin par SMS ?

Lors d’un déplacement en Centrafrique en juin dernier, une délégation de bitcoiners a souligné que la légalisation du BTC par le pays avantagerait plus d’un en Afrique. À condition bien sûr de résoudre le problème d’accès à internet et de recourir à une vaste opération d’électrification de la région.

Mais il faudra du temps et beaucoup d’argent pour y arriver.

Dans l’attente de solutions adéquates, certains initiateurs de projets ont mis au point des dispositifs favorables aux transactions de bitcoin sans internet. C’est le cas de Kgothatso Ngako, le développeur sud-africain à l’origine de Machankura.

Grâce à Machankura, des millions d’Africains disposant d’un téléphone portable auront accès à la reine des cryptomonnaies par le biais du réseau cellulaire (GSM). C’est ce qu’on appelle du « bitcoin par SMS ».

Nul besoin de smartphone ni d’internet. Un simple téléphone mobile, le support avec lequel les Africains reçoivent et envoient du mobile money, suffira.

Interrogé par Cointelegraph, Kgothatso Ngako explique :

« Une personne littéralement sans accès à internet peut désormais posséder du bitcoin, puis le dépenser. »

« Cette année, beaucoup de conversations dans l’espace portaient sur l’USSD ou sur la possibilité de rendre le bitcoin accessible via les téléphones basiques – cela pourrait être un projet à temps partiel – laissez-moi simplement le mettre en place. Et c’est en gros comme ça que Machankura a vu le jour. », avait-il ajouté.

Et ce projet tombe à point nommé vu que 94 % des transactions financières africaines se basent sur l’USSD. Ce dernier étant le protocole utilisé pour envoyer des textos.

Comment ça marche ?

L’idée de créer Machankura était parvenue à KG après avoir lancé Exonumia, un projet de traduction en langue africaine. En effet, il est conscient que l’adoption du bitcoin doit passer par la considération des enjeux linguistiques et de l’accès à internet. Un point de vue partagé par le fondateur de PaxFul.

En codant Machankura, il a fait en sorte de mettre sur pied un dispositif salutaire, facile d’accès et de manipulation.

« Tout ce dont vous avez besoin pour enregistrer un compte est un code pin à 5 chiffres, et à partir de là, un autre menu vous est présenté : ‘Envoyer et recevoir des bitcoins’ », soulignait Ngako.

Ainsi, les utilisateurs n’auront plus qu’à saisir les codes USSD pour la configuration d’adresses sur le Lightning Network. Et cette adresse sera directement liée à leur numéro de téléphone. Cette commodité serait le fruit d’une collaboration avec Bitrefill, célèbre société suédoise connue pour ses cartes-cadeaux et ses recharges de téléphone qu’on peut acheter en cryptos, et « One for You », un fournisseur de bon d’achat.

À noter que pour le moment, Machankura n’est accessible que dans 6 pays africains seulement : Ghana, Kenya, Malawi, Nigeria, Afrique du Sud et Ouganda.

Vous trouverez dans l’image ci-dessous les codes USSD pour accéder à ces commodités via Machankura.

codes-ussd-machankura

Pas d’Internet, pas de bitcoin ? Pas du tout. Bitcoin et ses fans ne s’arrêteront pas face à un obstacle aussi minime qu’Internet. Machankura en est la preuve. Le réseau de radioamateur et la solution satellite de TV standard de Blockstream aussi font partie des alternatives. Mais Machankura est une solution qui est parfaitement adaptée aux pratiques quotidiennes des Africains. C’est l’outil idéal pour accélérer la démocratisation du bitcoin dans le berceau de l’humanité.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !