A
A

Crypto : Crypto.com, une fausse alerte ?

mar 15 Nov 2022 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Beaucoup estiment que Crypto.com serait le prochain exchange de cryptomonnaies à faire faillite après Terra et FTX. Mais pour Kris Marszalek, la thèse de l’insolvabilité de Crypto.com est réfutable. Le transfert de 320 000 ETH à Gate.io n’était qu’une simple erreur, se justifie-t-il. Quant aux problèmes de retards de retraits de cryptos sur la plateforme, l’entreprise affirme que tout va redevenir strictement comme avant.

crypto.com, crypto, bear market

Crypto.com, de nouveau sur les rails ?

L’équipe de Crypto.com est en train de résoudre le problème

« Crypto.com : Nous connaissons actuellement des retards dans les retraits de crypto en raison du trafic réseau. Nous surveillons actuellement ce problème. »

Le screenshot joint à cette publication met en avant un message partagé par Crypto.com sur son canal Telegram.

Traduction :

« Mise à jour de l’état du système : retraits retardés. Notre équipe travaille à la résolution de ce problème dès que possible. Nous nous excusons pour ce désagrément temporaire et nous vous remercions pour votre soutien continu. »

Ces derniers temps, Crypto.com n’a fait que redorer son blason. Dimanche 13 novembre, par exemple, son PDG Kris Marszalek a participé à un « Ask Me Anything » (AMA) sur Youtube afin de rassurer les investisseurs face à une éventuelle faillite. À l’occasion, il a soutenu que son entreprise affiche un « bilan extrêmement solide », et que la plateforme fonctionne normalement en dépit d’une erreur de transaction d’ETH.

« Les gens déposent, les gens retirent, les gens négocient, il y a à peu près une activité normale, juste à un niveau plus élevé », a-t-il souligné.

Le démenti de Kris Marszalek

Crypto.com n’est pas comme FTX

D’après Elon Musk et Jesse Powell, Sam Bankman-Fried a entaché l’image des cryptomonnaies au plus haut degré. L’effondrement de son empire tentaculaire a effectivement semé la panique au sein des enthousiastes.

Kris Marszalek écarte toutefois toute éventuelle reproduction du scénario FTX au sein de son écosystème. La raison est que Crypto.com n’adopte pas les mêmes pratiques que FTX.

« Nous ne sommes jamais engagés en tant que société dans des pratiques de prêts irresponsables, nous n’avons jamais pris de risque pour des tiers. Nous ne gérons pas un fonds spéculatif, nous ne négocions pas les actifs des clients, nous avons toujours eu des réserves ‘1-to-1’ », rapporte CNBC.

AMA de Kris Marszalek

D’autres points saignants ont été abordés par Marszalek pendant cet échange. Il en a profité pour parler des fonds nécessaires pour faire tourner l’exchange crypto comme d’habitude, d’un audit pour prouver leur existence, d’un prêt de 1 milliard de dollars accordé à FTX en 2021… Confiant, le PDG de Crypto.com a évoqué que les années 2021 et 2022 rapportait respectivement 1 milliard de dollars de revenu à son entreprise.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !