A
A

La SEC s’attaque à des influenceurs véreux

ven 16 Déc 2022 ▪ 9h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Gary Gensler serait en partie responsable de l’effondrement de l’exchange crypto FTX, estime le représentant du Minnesota Tom Emmer. De telles remarques remettraient en cause sa légitimité à la tête de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. D’où le lancement d’opérations de séduction qui se sont soldées dernièrement par l’inculpation des 8 influenceurs pour manipulation d’actions à hauteur de 100 millions de dollars.

SEC-scam

Scandale FTX et contre-attaque de la SEC

Fin novembre, Tom Emmer s’en était pris à la SEC pour ses maladresses causant le scandale FTX. Une remarque que le député du 6e district du Minnesota s’était autorisé vu qu’il n’intègre pas la liste des élus américains engraissés par SBF. Également, il est au courant des récentes rencontres entre Gary Gensler et le PDG déchu de l’exchange crypto FTX.

La réplique du patron de la SEC ne s’était pas fait attendre. Pour redorer l’image de son institution, Gary Gensler a lancé des poursuites contre FTX pour avoir concocté « un plan visant à escroquer les investisseurs ». Sam Bankman-Fried, actuellement incarcéré dans une prison infestée de rats aux Bahamas, devra donc répondre à une longue liste d’accusations devant le tribunal dans un futur proche.

Et ce n’est pas tout. La SEC part également à la chasse aux influenceurs auteurs d’un pump-and-dump sur les réseaux sociaux.

« La SEC inculpe 8 influenceurs de médias sociaux dans un plan de manipulation d’actions de 100 millions de dollars exécuté sur Discord et Twitter. »

Vous trouverez ci-dessous les noms des personnes inculpées dans cette affaire.

influenceurs-scam-twitter-discord
Les 8 auteurs du scam sur les réseaux sociaux

D’après les procureurs fédéraux et la Securities and Exchange Commission, ces influenceurs auraient :

  • commis une fraude boursière ayant permis des gains illicites d’une valeur de 100 millions de dollars depuis janvier 2020 ;
  • comploté en vue de commettre une fraude en matière de valeur boursière ;
  • et utilisé Twitter et Discord pour parfaire leurs actions.

Ainsi, le DOJ et la SEC espèrent « des injonctions permanentes, des restitutions, des indemnisations du préjudice et des sanctions civiles » à leur encontre.

Une mise en garde pour les traders en cryptomonnaies ?

« Comme l’indique notre plainte, les prévenus ont utilisé les médias sociaux pour attirer un grand nombre d’investisseurs novices et ont ensuite profité de leurs adeptes en les nourrissant régulièrement de fausses informations, ce qui leur a permis de réaliser des profits frauduleux d’environ 100 millions de dollars », souligne Joseph Sansone, chef de l’Enforcement Division’s Market Abuse Unit de la SEC.

Comparé aux fonds perdus par les investisseurs crypto dans FTX et Terra, qui se chiffrent à plusieurs dizaines de milliards de dollars, cela représente une petite goute dans l’océan. Mais la vigilance est de mise pour les traders crypto vu que les scammers pullulent actuellement le web.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !