la crypto pour tous
A
A

La SEC montre ses crocs à Robinhood

mar 28 Fév 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Regulation Crypto

Que veut vraiment la SEC : une régulation plus stricte ou la fin des cryptomonnaies ? Ces récentes actions contre des grands exchanges crypto inquiétèrent vraiment les enthousiastes. Procès interminables contre Ripple, Grayscale et consorts, injonction de suspension de service de staking de Kraken, appel à l’enregistrement des exchanges comme des bourses de valeurs mobilières… Selon les dernières nouvelles, Robinhood serait sa prochaine cible.

Robinhood assigné par la SEC

Robinhood, une assignation à comparaître émise par la SEC

Robinhood Markets Inc. a beau connaître une hausse de près de 100 % de son volume d’échanges de cryptomonnaies mi-février, et élargir sa gamme d’actifs numériques par l’intégration des produits Bitcoin et Ethereum de Grayscale, mais sa situation ne fait pas l’unanimité des gendarmes américains de la Finance.

En décembre dernier, rapporte Cointelegraph, la société de trading d’actions a confirmé avoir reçu une assignation à comparaître signée par la SEC. Elle concerne :

  • ses cotations et la garde de cryptomonnaies ;
  • et les opérations sur sa plateforme.

« En décembre 2022, suite aux faillites [survenue l’année dernière dans le marché des cryptos], nous avons reçu une assignation d’enquête de la SEC concernant, entre autres sujets, les cryptomonnaies soutenues par RHC, la garde des cryptomonnaies et les opérations de la plateforme », rapporte le porte-parole de Robinhood.

En rafraîchissant la mémoire, nous conviendrons de dire que cette période succède les séries d’effondrement d’exchanges crypto débuté par FTX en novembre. Three Arrows Capital, Voyager, Celsius et bien d’autres encore lui ont emboîté le pas quelques semaines plus tard.

À noter toutefois que les assignations à comparaître n’aboutissent pas souvent à un procès. Elles consistent en une demande émise par une entité à un tribunal visant l’obtention informations à l’assigné.

La société de courtage n’est pas à sa première affaire judiciaire

Eh oui, comparaître devant un tribunal, Robinhood l’a déjà connu à plusieurs reprises. En avril 2021, par exemple, le procureur général de Californie l’a assigné à comparaître pour s’expliquer sur la branche crypto de sa plateforme et d’autres points cruciaux.

Août 2021, la Massachusetts Securities Division a examiné Robinhood pour avoir ciblé des « investisseurs inexpérimentés ». Un an plus tard, le NYDFS l’a enjoint à payer une amende de 30 millions de dollars pour des problèmes de conformité.

En début d’année, la SEC a promis de défendre les investisseurs crypto les plus vulnérables pour 2023. Pourvu que ce soit la raison de tout ce vacarme.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.