A
A

Crypto : Nexo dans le collimateur de 8 régulateurs américains ?

mer 28 Sep 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

La plateforme de prêt crypto Nexo Group est la cible de plusieurs plaintes aux États-Unis. Huit régulateurs américains des États de New York, Caroline du Sud, Washington, du Maryland, du Vermont, de l’Oklahoma, de la Californie et du Kentucky ont intenté des recours administratifs contre le géant crypto. Les régulateurs lui reprochent le défaut d’enregistrement des comptes « Earn Interest product ». Nexo est aussi soupçonnée d’avoir caché des informations pertinentes aux investisseurs, faussant ainsi leurs placements.

Crypto : Le DoJ intensifie sa lutte contre les criminels du secteur
Plainte de 8 régulateurs américains contre Nexo

Les régulateurs d’État américains déposent un recours administratif contre Nexo

Aux États-Unis, les recours contre les plateformes soupçonnées de violation ou de fraude sont fréquents. Hier lundi, 8 régulateurs aux États-Unis ont décidé de s’en prendre à Nexo, une plateforme de prêt crypto. Concrètement, les contrôleurs accusent la plateforme d’avoir volontairement omis de légaliser les comptes Earn Interest Product. Nexo aurait permis à sa clientèle de détenir des comptes rémunérés sans les enregistrer comme des titres. Pire encore, les investisseurs ne détenaient pas suffisamment d’informations pour prendre les meilleures décisions d’investissement.

Les allégations vont plus loin, car Nexo serait également soupçonnée de déformation de comptes. L’entreprise aurait confié aux investisseurs qu’il s’agissait bel et bien d’une plateforme sous licence et enregistrée. L’entreprise proposait ainsi des comptes rémunérés et les investisseurs n’avaient plus qu’à déposer des cryptos. En contrepartie, ils avaient droit aux plus-values pouvant atteindre les 36 % sur chaque dépôt.

Le bear crypto à l’origine de cette répression sans précédent ?

Si les autorités étatiques sont aussi strictes, c’est en partie à cause des faillites que l’industrie crypto rencontre depuis un certain temps. Cette année par exemple, la situation financière de certains projets a laissé les traders sans aucune possibilité d’accéder à leurs fonds. L’exemple le plus récent est celui de la plateforme de prêt Celcius, qui était obligé au regard de sa situation de déposer son bilan. Par la suite, l’entreprise a dû geler les fonds de sa clientèle en juin dernier. Dans la foulée, Voyager a fait de même en déposant son bilan, anéantissant ainsi des milliards de dollars.

À la lecture du recours déposé dans l’État du Vermont, les critiques sont assez claires : « les investisseurs ne participent pas à la sélection, à la surveillance ou à l’examen des activités génératrices de revenus que les défendeurs utilisent pour gagner cet intérêt ». Selon cette ordonnance, environ 100 000 personnes auraient déposé des fonds de près de 800 millions de dollars dans les Earn Interest Product.

Conclusion

En début d’année, BlockFi s’était retrouvée dans une position similaire. La plateforme crypto avait alors accepté de verser 100 millions de dollars pour échapper aux mailles de la SEC. Face aux accusations, l’entreprise Nexo a logiquement clamé son innocence, reconnaissant que : « Depuis les orientations de la SEC sur les comptes à intérêt en février 2022, Nexo a volontairement cessé l’embarquement de nouveaux clients américains pour notre compte à intérêt, ainsi que l’arrêt du produit pour les nouveaux soldes des clients existants ». Une chose est certaine, un bras de fer judiciaire s’annonce entre les régulateurs et Nexo.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !