A
A

Crypto : Hong Kong prêt à dérouler le tapis rouge aux investisseurs

sam 22 Oct 2022 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Se sentant de moins en moins attrayant aux yeux des industries de la blockchain et des cryptomonnaies, Hong Kong s’adonne actuellement à des opérations de séduction de grande envergure. La Commission des valeurs mobilières et des contrats à terme (SFC) locale vient de rassurer que la ville n’a pas suivi la politique répressive de la Chine continentale vis-à-vis des cryptos. Il y aura donc un assouplissement de certaines restrictions, une déclaration de la politique générale y afférente, et bien d’autres encore.   

Crypto : Hong Kong prêt à dérouler le tapis rouge aux investisseurs

Un Hong Kong plus crypto-friendly que la Chine

Il ne faut pas confondre Hong Kong avec la Chine continentale où les cryptomonnaies ne sont pas les bienvenues. C’est en quelque sorte le message qu’Elizabeth Wong, directrice des licences et chef de l’unité fintech de la SFC, voulait faire passer lundi dernier lors de la conférence InvestHK de Hong Kong.

En effet, le principe « un pays, deux systèmes », fruit d’une négociation entre le Royaume-Uni et la Chine en 1997, accorde aux Hongkongais la liberté de décider du sort de leur propre ville. Pour M. Wong, il constitue un atout crucial pour faire revenir les entreprises du secteur crypto ayant migré à Singapour.

« Hong Kong a le principe d’un pays, deux systèmes. […] C’est un principe constitutionnel qui constitue le fondement des marchés financiers de Hong Kong », avait-elle souligné.

Hong Kong et les Fintech locaux

Hong Kong, de moins en moins attrayant ?

Hong Kong estime que Singapour lui a arraché plusieurs entreprises crypto de ses mains. À un certain moment, ces derniers craignaient la haine viscérale de Pékin pour les actifs numériques. Ainsi, en mai, Sam Bankman-Fried a décidé d’extirper FTX du sol hongkongais pour rejoindre son nouveau siège aux Bahamas.

Également, Crypto.com et Huobi ont déménagé à Singapour, cette ville-État ambitionnant de devenir un hub basé sur le Web3 et la blockchain.

Ainsi, Hong Kong prévoit de sortir le grand jeu ; plusieurs actions sont prévues prochainement, à savoir :

  • organisation de l’édition 2022 du Fintech Week, le 31 octobre prochain ;
  • établissement d’une nouvelle politique générale relative aux cryptomonnaies ;
  • autorisation du commerce (vente, achat…) d’actifs numériques pour les investisseurs particuliers ;
  • attribution d’autorisation de vente de certains produits dérivés liés aux actifs virtuels aux fournisseurs de services ;
  • examen des règles permettant aux détaillants d’investir dans les fonds négociés en bourse (ETF) ;
  • introduction d’une obligation de licence pour tous les exchanges de cryptomonnaies.

« En tant que passerelle entre la Chine continentale et l’Occident, Hong Kong est très bien placée pour nous permettre d’acquérir des personnes talentueuses et trouver des développeurs de grande qualité avec lesquels travailler », avait précisé Brian Chan, directeur des investissements chez Venture Smart Asia Hong Kong. Ce statut autorisera à la ville maintes possibilités pour retrouver le statut de terre d’accueil des exchanges crypto.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !