A
A

Recap hebdo : Bitcoin, Binance, Shiba, XRP... les actus crypto qu'il ne fallait pas louper !

lun 04 Déc 2023 ▪ 8 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Investissement

Semaine après semaine, le secteur des cryptos continue d’innover et de redéfinir les frontières de la finance et de la technologie avec audace et créativité. Dans ce récapitulatif hebdomadaire, nous allons explorer les actus les plus marquantes de la semaine écoulée, de la hausse du Bitcoin aux nouveaux déboires de Binance.

Cristiano ronaldo accusé pour ces NFTs sur Binance

Bitcoin franchit un nouveau seuil : Plus de 50 millions d’adresses remplies de BTC

Bitcoin vient de franchir un cap impressionnant, avec plus de 50 millions d’adresses détenant un solde non nul. Cette augmentation remarquable double les chiffres enregistrés en 2017, et témoigne d’un intérêt croissant pour cette cryptomonnaie. Malgré les prédictions pessimistes de certains crypto-sceptiques, Bitcoin continue de gagner en popularité et en valeur. Le nombre d’adresses appartenant à la catégorie « Plankton », c’est-à-dire celles contenant au moins 0,01 BTC. Cette hausse soudaine, avec environ 1,6 million de nouvelles adresses en seulement 30 jours, reflète une tendance à l’accumulation parmi les petits détenteurs de Bitcoin. En novembre 2017, le nombre de ces portefeuilles était de 25 millions, soit la moitié du chiffre actuel !

Cristiano Ronaldo dans la tourmente juridique pour ses NFTs sur Binance

Cristiano Ronaldo, la superstar du football, est actuellement confronté à un recours collectif aux États-Unis. Il est accusé d’avoir promu des titres non enregistrés via Binance. Il y a un an, Ronaldo avait lancé sa première collection de NFT sur Binance. La plainte déposée en Floride souligne que les promotions de Ronaldo ont incité ses abonnés à utiliser Binance pour des transactions impliquant des titres non enregistrés, y compris le BNB de Binance et ses programmes de rendement crypto. Elle met également en lumière un manquement présumé de Ronaldo à divulguer ses liens financiers avec Binance, en violation des directives de la SEC. Cette omission aurait pu inciter des investisseurs à participer à des transactions crypto risquées sans une compréhension adéquate des implications financières.

Binance dans le viseur de la SEC : Accusations de fraude à la FTX

Binance n’est pas au bout de ses déboires. L’exchange est soupçonné d’une fraude similaire à celle qui a ébranlé FTX. Après l’accord récent entre la plateforme et le ministère américain de la Justice pour une affaire de blanchiment d’argent, c’est au tour de la SEC d’intensifier ses enquêtes à l’encontre de l’exchange. Le régulateur américain soupçonne Changpeng Zhao, le fondateur de Binance, d’avoir mis en place des mécanismes frauduleux, notamment des portes dérobées permettant de contrôler certains actifs sans le savoir des utilisateurs, à l’instar de ce qui a été révélé chez FTX. Ces accusations, si elles s’avèrent fondées, pourraient porter un coup sévère à la crédibilité déjà ébranlée de Binance.

Shiba Inu et Shibarium : Une ascension record !

Shibarium, la blockchain layer 2 d’Ethereum dédiée à Shiba Inu, a récemment établi un nouveau record de transactions, marquant un jalon important dans son développement. Après un lancement initial peu convaincant en août, Shibarium a progressivement gagné en popularité. En septembre, la plateforme a vu plus de 1,25 million d’adresses de wallet crypto. Récemment, Shibarium a atteint un sommet historique avec plus de 5,1 millions de transactions en une seule journée, et un total impressionnant de plus de 12 millions de transactions le 1ᵉʳ décembre. Cette dynamique pourrait permettre à Shibarium de se démarquer face à ses concurrents dans le domaine des solutions de seconde couche. En termes d’impact sur les cryptomonnaies associées, Bone ShibaSwap (BONE), la crypto native de Shibarium, a connu une hausse significative de 15,64 % en 24 heures, tandis que SHIB, le memecoin populaire, a également enregistré une augmentation de 3 %.

MicroStrategy renforce massivement sa position en Bitcoin

MicroStrategy, déjà l’un des plus grands détenteurs de Bitcoin (BTC) au monde, vient de réaliser un investissement crypto supplémentaire impressionnant. La société a acquis 16,130 bitcoins supplémentaires, ce qui représente un investissement d’environ 593,3 millions de dollars, compte tenu du prix unitaire du BTC à 37,898 dollars. Cette acquisition renforce considérablement la position de MicroStrategy sur le marché du Bitcoin, portant son portefeuille total à 174,530 BTC, d’une valeur globale de plus de 6 milliards de dollars au prix actuel du marché. Malgré la volatilité et les mouvements timides du BTC au cours de l’année, MicroStrategy semble convaincue de son potentiel haussier et aligne sa stratégie sur les projections d’experts qui prévoient une augmentation significative du prix du Bitcoin dans les années à venir.

L’Argentine refuse l’invitation des BRICS et se tourne vers les USA et la crypto

L’Argentine, sous la direction de Javier Milei, a pris une décision géopolitique majeure en déclinant l’invitation à rejoindre le bloc économique des BRICS. Cette décision, annoncée par Diana Mondino, future ministre des Affaires étrangères, marque un tournant décisif dans la politique étrangère du pays. L’Argentine choisit de s’aligner davantage sur les États-Unis, avec des plans pour la dollarisation de son économie, tout en maintenant des relations commerciales avec les membres des BRICS, notamment la Chine et le Brésil. Parallèlement, l’Argentine accorde une priorité au Bitcoin et aux autres cryptos pour stabiliser son économie. Javier Milei envisage de supprimer la banque centrale et de promouvoir un système financier alternatif, incluant l’utilisation des cryptomonnaies.

Affaire Ripple-SEC : Vers un règlement potentiel ?

La longue bataille juridique entre Ripple et la SEC, centrée sur le statut du token XRP, pourrait bientôt toucher à sa fin. Après trois ans de conflit et plusieurs victoires partielles pour Ripple, le tribunal a ordonné aux deux parties d’envisager un règlement. Plusieurs réunions ont été organisées à cet effet, dont une récente à huis clos, pour discuter des modalités de ce règlement potentiel. Les sujets abordés lors de cette réunion comprennent l’institution et le règlement des procédures administratives, des actions injonctives, ainsi que la résolution des demandes de litige. La SEC avait initialement demandé à Ripple de payer une amende de 770 millions de dollars, une somme à laquelle Ripple s’est opposé. Des experts juridiques, tels que l’avocat pro XRP John Deaton, suggèrent que Ripple pourrait négocier ce montant à la baisse, estimant qu’un règlement inférieur à 20 millions de dollars serait une victoire totale pour Ripple. D’autres, comme l’avocat Jeremy Hogan, prévoient que le montant du règlement pourrait être réduit à moins de 100 millions de dollars. Les analystes s’accordent à dire que Ripple et la SEC pourraient parvenir à une résolution d’ici juillet 2024.

Voilà l’essentiel à retenir pour cette semaine. Mais si vous souhaitez un récapitulatif plus détaillé et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter hebdomadaire.


Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.