la crypto pour tous
A
A

Après Silvergate, la banque cryptofriendly Signature (SBNY) ferme ses portes

lun 13 Mar 2023 ▪ 5 min de lecture ▪ par Mary B.
Réglementation

Les autorités de régulation américaines ont ordonné le 12 mars 2023 l’arrêt des activités de Signature Bank, partenaire de nombreux exchanges de cryptomonnaies. Cette fermeture a lieu quelques jours seulement après celle d’une banque américaine similaire : Silvergate. Officiellement dans le but de prévenir la propagation de la crise bancaire. De nombreux clients se ruaient ce week-end pour retirer leurs fonds. Ces faillites ne seraient-elles pas l’arbre qui cache la forêt de blanchiment, détournements de fonds et autres actes délictueux ?

Signature bank crypto banque

Exchanges de cryptos et banques

Les exchanges de cryptos ont toujours eu du mal à trouver des partenaires bancaires : en effet ce n’est pas toujours facile (ou souhaitable ?) de tracer l’origine des fonds … Silvergate et Signature Bank ont voulu relever le défi et s’y sont cassé les dents. Après la fermeture de Silvergate, JPMorgan affirmait pourtant que les exchanges allaient se tourner vers Signature Bank. Et maintenant ? Quel va être l’impact de la fermeture de ces deux banques pour les clients internationaux des CEX ? Et si c’était beaucoup plus grave que ce qu’on imagine ?

Problèmes de retraits et changement de prestataires bancaires

Cela fait des mois que les problèmes de retraits, aléatoires, se posent pour les clients des exchanges : en début d’année changement de prestataire en urgence pour crypto.com ou problème avec le réseau swift et Signature Bank pour Binance. Mais s’il n’y avait que ça : les faillites en cascade depuis le début du printemps 2022 ont impacté quasiment tous les exchanges et les banques qui y étaient liés. Comme pour la finance traditionnelle, on découvre l’interdépendance de toutes les sociétés qui finissent par tomber comme des dominos.

Des fonds douteux transitant par les exchanges

Ce début d’année a été marqué (mais peu remarqué) par l’arrestation aux USA du CEO de Bitzlato, exchange illicite inconnu du grand public. Oui mais voilà, Binance est clairement mentionné comme lessiveuse d’argent sale dans les investigations des forces de l’ordre. Ce qui fait désordre évidemment pour le plus grand CEX au monde. Alors Binance a bloqué des comptes russes, puis débloqué : de la poudre aux yeux ? De courageux et minutieux journalistes-citoyens ont enquêté et découvert de complexes montages financiers. On vous passe tous les détails (pourtant éloquents) pour passer directement à la suite : les deux banques, Silvergate et Signature Bank, ont été partenaires d’innombrables sociétés cryptos qui n’avaient pas toujours le droit de proposer leurs services à des utilisateurs américains (d’où des montages financiers alambiqués).

Les partenaires cryptos de Signature Bank

Dirty Bubble Media nous avait comblé en publiant la liste des exchanges clients de Signature Bank que voici :

SIGNATURE bANK
Document Dirty Bubble Media (novembre 2021)
SIGNATURE BANK
Document Dirty Bubble Media

Dans ce document vous reconnaîtrez bien sûr Binance, Nexo, Huobi, FTX, Alameda research … Signature Bank offrait une solution blockchain privée appelée Signet. C’était une solution qui permettait aux clients d’effectuer entre eux des transferts intrabancaires instantanément, pour n’importe quel montant, à n’importe quel moment. Ce système n’avait d’ailleurs pas vraiment été approuvé par les autorités, pourtant ce sont des milliards qui ont transité par ce canal. Signature Bank permettait également aux particuliers de transférer des dollars américains vers Binance par l’intermédiaire de Key Vision Development Limited, une société écran des Seychelles… (un exemple parmi beaucoup d’autres).

Signature bank crypto banque

Signature Bank, FTX et Alameda Research

Signature Bank avait déjà été accusée en 2016 par des clients d’avoir favorisé un système de Ponzi. Elle aura montré une tendance plus ou moins lourde à fermer les yeux. Elle a refermé les yeux avec FTX (autre Ponzi), ce qui lui vaut une plainte. Et les différents problèmes de réglementations. Puis la fin. Les autorités de régulation bancaire ont déclaré que les déposants de Signature Bank auront pleinement accès à leurs dépôts, même si La Federal Deposit Insurance Corporation, l’entité qui a saisi la SVB, n’assure les dépôts que jusqu’à concurrence de 250 000 dollars (Qui va payer ?). Reste à voir si les détenteurs d’actions et d’obligations récupèreront aussi leurs fonds.

C’est la plus grande faillite bancaire américaine depuis la crise des subprimes de 2008, et la deuxième plus importante de tous les temps. Le vendeur à découvert Marc Cohodes (142K abonnés sur twitter) a déclaré que cette faillite n’était pas qu’une histoire de cryptos, mais une histoire de blanchiment à l’échelle mondiale avec un emballage crypto. La suite des festivités risque d’être explosive …

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mary B. avatar
Mary B.

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.