Prix
0,222746 $
BTC
0,00001321  Ƀ
1H % ROI -0.50%
24H % ROI -5.72%
7J % ROI -5.02%
Volume 24h 28 367 227,58 $
Offre disponible 7 126 150 136,364 ALGO
Offre totale 10 000 000 000 ALGO
Rang 29
Capitalisation 1 587 318 341,29 $

ALGORAND EN QUELQUES LIGNES

Algorand (ALGO) est un réseau autonome, décentralisé, et basé sur la blockchain supportant de nombreuses applications. Algorand a été créé pour accélérer les transactions et être plus efficace, par rappport à un Bitcoin et ou à d’autres blockchains plus lents. Le mainnet d’Algorand fut activé en juin 2019. Sa capacité de traitement a atteint environ un million de transactions par jour en décembre 2020. Algorand a été fondé par le professeur d’informatique du MIT Silvio Micali, lauréat du prix Turing en 2012.

Algorand: Graphique

Qu’est-ce que le Algorand (ALGO) ?

Algorand est un projet de blockchain qui a vu le jour à cause des restrictions existantes sur les autres blockchains actuelles : lenteur des transactions, congestion des réseaux et frais de transaction qui peuvent s’avérer particulièrement coûteux par moment. Comme cela est un problème récurrent dans l’industrie, les responsables du projet ont vu une bonne opportunité de mettre au point une solution à cela.

Le but d’Algorand est de permettre à des entreprises d’avoir une solution blockchain facile à implémenter pour leurs besoins et qui permet de programmer n’importe quelle application décentralisée de façon simple tout en possédant une sécurité très importante.

Contrairement à de nombreux autres projets dont on ne connaît pas grand-chose sur les fondateurs, la personne qui est à l’origine d’Algorand, Silvio Micali, est un professeur du célèbre MIT aux Etats-Unis, une université très réputée en ce qui concerne les nouvelles technologies.

Ce professeur possède à son palmarès le Turing Award de 2012 pour ses contributions dans la sécurisation des échanges de pair à pair, de l’argent électronique, des cryptomonnaies et des blockchains. Cela en fait l’une des personnes les plus compétentes pour réussir à mettre au point une solution blockchain hautement sécurisée.

A quoi sert le Algorand ?

Algorand permet à des entreprises de mettre en place des dApps (Decentralised Application) qui peuvent fonctionner avec des frais minimes et rapidement (les opérations sont validées en quelques secondes). C’est quelque chose qui tranche fondamentalement avec des blockchains populaires comme Ethereum ou la lenteur des transactions empêche la mise au point de certains dApps qui ont besoin de traiter les informations rapidement.

Afin de faire fonctionner sa blockchain, Algorand utilise un mécanisme pure proof-of-stake (PPOS) qui permet de supprimer les inconvénients des systèmes proof-of-work, tout en maintenant une sécurité très importante sur son réseau afin de garantir l’intégrité des transactions.

Sur Algorand, le consensus PPOS fonctionne de la façon suivante :

·         Un tri cryptographique est effectué afin de choisir les nodes qui vont proposer un bloc au réseau ;

·         Une fois que le bloc est proposé à la blockchain par ces nodes, un comité d’électeurs va décider si ce bloc est considéré comme valide ou non ;

·         Ensuite, un autre comité va lui aussi voter sur la fiabilité du bloc ;

·         Si le bloc reçoit des votes positifs de la part de nombreux électeurs honnêtes, alors il sera certifié et inscrit dans le registre de la blockchain d’Algorand.

En complément du consensus PPOS utilisé, Algorand fait également appel à un « Decentralised Byzantine Agreement Protocol » qui peut accepter un certain nombre d’utilisateurs malhonnêtes lors de la validation des transactions à partir du moment où les utilisateurs honnêtes sont super majoritaires. Pour cela, Algorand utilise deux sécurités :

En premier lieu, il est impossible pour une personne qui désire agir de façon malhonnête de savoir quels sont les utilisateurs qu’il faut corrompre. Les utilisateurs qui sont appelés à certifier un nouveau bloc sont choisis de façon secrète et individuelle.

En second lieu, lorsque l’individu malhonnête arrive à découvrir les utilisateurs qui sont appelés à vérifier les transactions, il est trop tard pour lui pour tenter de les corrompre, puisque ces individus ont déjà rempli leurs responsabilités au sein du consensus. Lors de la certification d’un nouveau bloc, les utilisateurs sont à nouveau choisis aléatoirement, ce qui empêche toute nouvelle tentative de corruption.

Pour participer à la vérification des transactions, les utilisateurs doivent staker des jetons ALGO. Lorsqu’ils permettent l’ajout d’un bloc sur la chaîne, ils recevront des récompenses ALGO en fonction du nombre de tokens qu’ils ont mis en stake.

Les tokens ALGO permettent aussi de participer à la gouvernance du projet. Lorsqu’une proposition d’amélioration est effectuée, celle-ci est publiée sur la blockchain et chacun peut voter avec ses jetons ALGO. Si la proposition est approuvée, alors la communauté fixe un bloc à partir duquel cette amélioration sera implémentée. Lorsqu’on atteint ce bloc, tout le monde passe à cette nouvelle version d’Algorand. 

Où acheter du ALGO ?

Si vous désirez acheter du ALGO, vous pouvez le faire depuis de nombreux sites d’échange différents. Cependant, veuillez noter que toutes les plateformes d’achat ne sont pas forcément fiables, car beaucoup d’entre elles sont « exotiques ».

Afin de ne courir aucun risque lors de l’achat de jetons ALGO, nous vous conseillons de n’utiliser qu’un site d’échange fiable (insérer lien) comme ceux que nous vous recommandons. Ce sont des exchanges sérieux que nous utilisons personnellement et dont nous sommes très satisfaits.

Dans le cas du projet Algorand, nous pouvons toutefois vous suggérer d’acheter des tokens ALGO directement en utilisant les plateformes Binance ou Crypto.com qui sont deux sites assez faciles à prendre en main et qui permettent à leurs utilisateurs de se procurer des jetons ALGO.

Faites cependant attention au fait qu’il n’est pas possible d’acheter directement de l’ALGO avec de l’argent fiat (euros, dollars, etc.) car il s’agit d’un privilège réservé aux actifs numériques les plus populaires et les plus capitalisés. Afin d’acheter des tokens ALGO, vous devrez tout d’abord vous procurer des cryptomonnaies intermédiaires comme le BTC ou l’ETH, puis trader ces devises numériques contre de l’Algorand.

Quel est l’avis de la rédaction sur Algorand (ALGO) ?

A la rédaction, nous apprécions particulièrement le fait qu’Algorand ait été conçu par une personne qui a reçu un Turing Award car cela crédibilise grandement le projet et cela s’en ressent d’ailleurs dans sa conception.

Toutefois, Algorand s’attaque à un marché ultra concurrentiel où de nombreux autres projets ont les mêmes objectifs. Il n’est pas exclu que plusieurs cryptoactifs puissent occuper une même niche, mais il est clair qu’il ne pourra pas y en avoir plus que 2 ou 3 en même temps.

Même si l’équipe d’Algorand est très compétente, il faudra toutefois attendre de voir comment les choses évolueront pour savoir si le projet arrivera à s’imposer ou non dans sa niche. Il est tout à fait possible que ce soit le cas, mais d’autres concurrents sont aussi sur le coup et seuls les meilleurs arriveront à s’imposer à terme.

Pour en savoir plus sur le projet, nous vous invitons à consulter notre guide complet sur Algorand (insérer lien) qui vous expliquera de façon bien plus détaillée tous les aspects de ce cryptoactif.